AccueilGéopolitique & mondialisationFrançais Echanges sur l’euro, l’Europe, la morale …

PostHeaderIcon Echanges sur l’euro, l’Europe, la morale …

( 5 votes )

Année: 2013

Durée: 1 H 22' 51''

Cet enregistrement contient un échange d’idées de bonne tenue entre un économiste, Olivier Berruyer, un financier, Olivier Delamarche et un ancien haut fonctionnaire familier des plus hautes sphères du pouvoir, Bernard Esambert. La discussion porte sur l’euro et ses défauts congénitaux, en lien avec l’intégration européenne, sur la dette publique et les risques qu’elle fait courir aux rentiers et aux épargnants et sur la résignation qui semble s’installer face à l’avalanche d’affaires et de scandales qui entachent les sphères politique et économique.

La qualité des développements favorise la réflexion et permet d’approfondir sa compréhension de la crise qui frappe les pays occidentaux.

En dernière partie d’enregistrement, les intervenants proposent des solutions concrètes et pertinentes pour restaurer un tissu économique et politique sain. Malheureusement, le libertarisme qui souffle de l’Amérique sur l’ensemble de l’économie mondialisée rend toute tentative de réforme très difficile ...

Source: YouTube: ThinkerView - Réfléchissons ensemble (B.Esambert, O.Delamarche, O.Berruyer)

Ecouter également Votre épargne en danger.mp3, Puiser dans l'épargne privée pour rembourser la dette publique, Le cancer de la finance, Notre dépendance absolue envers le système bancaire, Société de la connaissance - société de la conscience, De l'égoïsme moutonnier à l'individualisme éclairé

{enclose Echanges_sur_l_euro_l_Europe_la_morale.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (2)Add Comment
Martouf
Martouf
dimanche 16 juin 2013
80.83.48.172
Avis : +1
  • Report abuse
  • Report abuse
  • Report abuse
Convivial

J'ai eu un peu peur au début de ce débat, il s'enlisait dans un faux débat sur l'euro.... Fallait il ou non accepter tel ou tel pays ?? avec tel critères économiques... On agrandi un truc qui va pas...

Comme souvent sur ce sujet, ce ne sont que des opinions et finalement à la fin on est pas plus avancé.
Je suis déçu de cette partie du débat car rien de nouveau n'est sorti.

J'ai quand même retenu l'intervention qui disait:
La banque d'angleterre a demandé un rapport pour savoir ce qu'est devenu l'argent qu'elle a injecté dans l'économie.
=> finalement 3% est resté dans l'économie réelle... et le reste est allé dans la finance.


Ceci ne m'étonne en aucun cas. Cette proportion est exactement celle que Bernard Lietaer (un des artisans de l'euro qui milite pour les monnaies complémentaires) indique comme proportion d'usage de la monnaie entre l'économie réelle: 3% et la finance 97% (spéculation).

Le grand problème de l'économie depuis un peu plus de 20 ans, c'est que la finance à pris le pas sur l'économie dite "réelle".

On utilise des vieilles recettes monétaires pour sauver l'économie réelle.. mais en fait cette monnaie est phagocytée par la finance.
La seule solution efficace que je connaisse, est de créer une monnaie qui ne sert pas à la finance.

Ça existe, le meilleur exemple est le SOL violette.
A ce propos, je recommande d'écouter la conférence de Frédéric Bosqué. Tout y es. Pourquoi les monnaies comme l'euro ne fonctionnent plus. Comment concevoir une monnaie qui favorise les humains et l'environnement. (monnaie fondante, charte, gouvernance par sociocratie)
Voilà une véritable solution.

J'ai beaucoup aimé entendre Bernard Esambert, c'est assez rare d'entendre l'avis décontracté et me semble-t-il sincère d'un personnage de ce type de personnes qui fréquentent les hautes sphères..... smilies/tongue.gif

Il démolit les propos conspirationnistes qui font du groupe de bilderberg le gouvernement mondial..... c'est juste un moyen de manger des petits fours....

C'est vrai que ça entretiens des liens entre les grands de ce monde.. mais je ne crois pas qu'il puisse y avoir de complot organisé.

Martouf
Martouf
lundi 17 juin 2013
80.83.48.172
Avis : +1
  • Report abuse
  • Report abuse
  • Report abuse
Il est temps pour l'économie de passer à l'âge adulte. De sortir de la croissance exponentielle

L'intervenant que j'ai le plus apprécié dans cet échanges d'idée est Olivier Berruyer. Je trouve qu'il appuie bien là où il faut...
ex: La croissance est partie avant que je naisse... et elle n'est jamais revenue...

Le japon nous montre la voie.. tout est développé.. que faire une fois que c'est fait ? On ne peut pas avoir une croissance indéfiniment... Il n'y a presque pas un économiste qui pense à que faire dans un régime de croissance nul...

Comme j'aime à le répéter:
Le destin d'une chenille, n'est pas de devenir une super chenille géante.... C'est de devenir un papillon !

Tous les enfants ont une croissance exponentielle. Puis cette croissance se calme en arrivant à l'âge adulte. Il est temps pour l'économie de passer à l'age adulte !

Ecrivez un commentaire (ATTENTION: PAR PRECAUTION, FAITES UN COPIER-COLLER DE VOTRE TEXTE AVANT DE CLIQUER SUR 'ENVOYER' OU 'VISUALISER' !)

busy
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Echanges_sur_l_euro_l_Europe_la_morale.mp338842 Kb
FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés