AccueilGéopolitique & mondialisationFrançais Insurrection électorale en Italie

PostHeaderIcon Insurrection électorale en Italie

( 2 votes )

Année: 2013

Durée: 1 H 07' 43''

Les élections italiennes du 24 février 2013 font l’objet de l’émission “C dans l’air” proposée dans cet enregistrement. Pour la première fois en Europe, une protestation s’apparentant au mouvement des Indignés trouve son expression dans les urnes. Une poussée de la démocratie 2.0 qui pourrait bien “planter” - au sens informatique - le système politique italien et se propager à d’autres pays européens.

Le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo, contre toute prévision, s'adjuge 25 % des voix. Il est le seul parti à être représenté dans l’ensemble de l’Italie. Son succès naît de la conjonction de 3 crises:

  • crise sociale: la politique de rigueur de Mario Monti, si elle est saluée par les marchés, frappe durement la population en faisant exploser le chômage et les impôts, en accroissant les inégalités et en générant toujours plus de pauvreté;
  • crise de légitimité du pouvoir politique: depuis trop longtemps, les nombreux scandales, la corruption, la multiplication des mandats détruisent la crédibilité des gérontocrates qui gouvernent le pays;
  • crise de confiance envers l’Europe et la monnaie unique: celle-ci est d’autant plus préoccupante que l’Italie était traditionnellement un pays europhile.

Particulièrement intéressant, le fait que Beppe Grillo a construit son succès tout en boycottant les médias de son pays, estimant ceux-ci aussi corrompus que la classe politique. A la place, une campagne sur les réseaux sociaux, accompagnée d'un débat d’idées nourri et participatif sur internet.

En ressortent quelques points saillants du positionnement politique du Mouvement 5 étoiles: revenu de base universel, internet gratuit pour tous, semaine de 20 heures, priorité aux énergies renouvelables, maximum de 2 mandats pour un politicien associé à une démission immédiate en cas de corruption (plus de détails ici).

Beppe Grillo attire la sympathie par sa générosité et son irrévérence. Il est un mélange de Coluche et de Michael Moore, s'étant distingué par son engagement dans de nombreux combats contre les excès du pouvoir ou en matière écologique.

L’émergence de mouvements comme celui de Beppe Grillo - dénoncés comme populistes par l'establishment - sera-t-il compris par les instances dirigeantes comme le signal qu’il est temps de réformer le système en profondeur, ou annonce-t-il le début du chaos en Europe ? L’évolution politique et économique de ces dernières années montre bien à quel point il est délicat de pendre des paris sur l’avenir !

Source: C dans l'air - Italie : populisme et dette abyssale, 12 février 2013, avec Marc Lazar, Dominique Reynié, Philippe Dessertine et Alberto Mattioli (vidéo disponible pour une durée limitée)

Ecouter également Rejet suisse de la libre-circulation, entre compréhension et admiration …, Stéphane Hessel: plus le péril croît, plus le salut surgit ,,,, Hervé Kempf - l'oligarchie, ça suffit !, La spirale incontrôlable de l’accélération, Décroissance - réponse politique à la crise, La prospérité sans croissance, réflexions d'un économiste, Société de la connaissance - société de la conscience, La quadrature de l'euro, Manipulation de l’opinion et monnaie unique

{enclose Insurrection_electorale_en_Italie.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire (ATTENTION: PAR PRECAUTION, FAITES UN COPIER-COLLER DE VOTRE TEXTE AVANT DE CLIQUER SUR 'ENVOYER' OU 'VISUALISER' !)

busy
Télécharger
Télécharger l'enregistrement Insurrection_electorale_en_Italie.mp331746 Kb
FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés