AccueilGéopolitique & mondialisationFrançais La société par actions, une forme juridique parfois dangereuse

PostHeaderIcon La société par actions, une forme juridique parfois dangereuse

( 4 votes )

Année: 2010

Durée: 39' 18''

Dans ce court enregistrement, en examinant le cas de British Petroleum, Hervé Juvin, économiste et essayiste français, soulève la question de la relation entre la forme juridique d'une entreprise et les dangers que celle-ci fait courir à la société. British Petroleum a été épinglée à plusieurs reprises pour non-respect des prescriptions de sécurité. Le souci de maximiser la rémunération des actionnaires conduit les sociétés par actions à économiser sur la sécurité, explique Hervé Juvin. Dans certains domaines - exploitation pétrolière, nucléaire, santé publique, finance - l'accent mis sur la profitabilité à court terme par les grandes multinationales mondialisées fait de ces entités un danger pour le reste du monde. Hervé Juvin préconise, dans de tels contextes, de se tourner vers une structuration sous forme de société coopérative. La société coopérative est naturellement orientée sur sa pérennité à long terme, possède un domicile qui fait sens et est statutairement incitée à agir dans l'intérêt de ses coopérateurs.

Source: Video Dailymotion - Que vaut British Petroleum ?

Ecouter également Golfe du Mexique, la pire des marées noires ?, Marie-Monique Robin - Le monde selon Monsanto, Les confessions d'un agent d'influence américain

Pour la question de la dilution de responsabilité dans les sociétés anonymes, voir le documentaire (sous-titres français) The Corporation

{enclose La_soc_actions_forme_juridique_dangereuse.mp3}
AddThis Social Bookmark Button
Rétrolien(0)
Commentaires (2)Add Comment
0
citoyenactif
lundi 09 août 2010
93.26.35.5
Avis : +1
  • Report abuse
  • Report abuse
  • Report abuse
L’Homme a voulu rationaliser a outrance la vie, il y est parvenu en augmentant les risques environnementaux L'Homme ou les dirigeants politiques / firmes ont décidé de réduire les coûts de fonctionnem

Pour résumer la problématique actuelle : Le chanteur Mickey 3D avait raison : "Il faut que tu respires, tu va pas mourir de rire : http://www.dailymotion.com/vid...pire_music


L’Homme a voulu rationaliser a outrance la vie, il y est parvenu en augmentant les risques environnementaux L'Homme ou les dirigeants politiques / firmes ont décidé de réduire les coûts de fonctionnement (salariaux et environnemen...taux, sanitaires et sociaux) quelques milliers / millions d'Euro par an. Mais lors d'un e catastrophe, le bilan / les conséquence du coût explose (Russie, BP). Il a voulu aller toujours plus vite dans la course aux profits en créant des produits dérivés dont même les créateurs n’arrivaient plus a suivre : Résultat l’une des pire crise avec le déclenchement des subprimes

BP : la facture de la marée noire dépasse 6 milliards de dollars
BP a annoncé lundi que ses dépenses liées à la marée noire dans le golfe du Mexique avaient atteint 6,1 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros).
Ce montant inclut 319 millions de dollars d'indemnisations versées à des entreprises ou des particuliers.
La compagnie pétrolière a précisé qu'environ 145.000 plaintes avaient été enregistrées et 103.900 paiements effectués en date du 7 août.
BP a confirmé à cette occasion que le pétrole avait cessé de s'écouler dans les eaux du golfe après la réussite des opérations menées depuis la mi-juillet.

0
citoyenactif
samedi 28 août 2010
93.26.43.109
Avis : +1
  • Report abuse
  • Report abuse
  • Report abuse
Le capitalisme adore la production ( extrait de déchiffrer l’économie de Denis Clerc)

Le lobby est très fort au USA ( que ce soit celui financier, ou parapétrolier ou celui Pro politique israélienne.
Juste avant la marée noir, BP avait réussi a faire adopter une loi pour faire de l'exploitation dans la zone... protéger.
Au dela de la lutte a court terme contre BP, c'est la loi qui autorise les groupes de pression qu'il faut supprimer et plus loin le capitalisme et le productivisme.

Une multiplication par prêt de vingt en quatre vingt dix ans et ce malgré deux guerres qui ont détruit une partie importante de la richesse accumulée : nos contemporain ne construisent plus de cathédrales ou de châteaux, ils ne plantent (presque plus de chêne, mais ils accumulent du capital productif. Ce n'est plus la foi désormais, qui transporte les montagnes, c'est la production. les chefs d'entreprises ont remplacé les seigneurs, l'accumulation de capital a remplacé les croisades. Le capitalisme adore la production ( extrait de déchiffrer l’économie de Denis Clerc)

Ecrivez un commentaire (ATTENTION: PAR PRECAUTION, FAITES UN COPIER-COLLER DE VOTRE TEXTE AVANT DE CLIQUER SUR 'ENVOYER' OU 'VISUALISER' !)

busy
Télécharger
Télécharger l'enregistrement La_soc_actions_forme_juridique_dangereuse.mp313824 Kb
FACEBOOK like
Recherche
Mots-clés